Les mauvaises herbes constituent la hantise des jardiniers. Un petit manque d’attention suffit pour qu’ils viennent envahir nos plates-bandes et nos potagers.

Comment venir à bout de ces invités indésirables pour garder son jardin impeccable ? Gros plan sur les recettes de désherbant bio et fait maison.

Les astuces pour  fabriquer un désherbant naturel

Vous pouvez concocter vous-même des préparations naturelles pour désherber votre jardin. Les constituants de ces recettes faites maison se trouvent facilement et sont vendus bon marché.

Vinaigre, eau et sel : désherbant 100% bio

Le vinaigre blanc est reconnu pour sa vertu nettoyante. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il se montre également d’une grande efficacité contre les racines résistantes. Pour éviter de stériliser le sol par son acidité élevée, il faut la diluer avec de l’eau salée. La solution désherbante se constitue de cinq litres d’eau mélangées avec un kilo de sel iodé et 200 ml de vinaigre blanc. Appliquez la préparation sur les mauvaises herbes puis laissez agir. Arrachez les végétations envahissantes quand elles commenceront à jaunir et à se faner.

Eau de cuisson de pomme de terre

Quand vous cuisez vos pommes de terre, ne jetez pas l’eau. Cette dernière constitue un excellent désherbant. Versez l’eau de cuisson sur les mauvaises herbes en faisant attention de ne pas arroser les plantes.

Purin d’orties

Il s’agit d’une substance qui doit être utilisée rarement et surtout en petite quantité. Sa haute teneur en azote est très toxique pour les plantes malgré ses vertus connues comme étant un insecticide et fertilisant satisfaisant.

Bicarbonate de soude

A utiliser avec une fréquence d’une à deux fois l’année, la solution de bicarbonate de soude est efficace et facile à préparer. Dans 1 litre d’eau bouillante, rajoutez 70 g de bicarbonate. Versez la concoction sur les végétations indésirables.

Les autres manières de désherber

Les mauvaises herbes pullulent surtout lors du printemps. Aussi, il est préférable de se préparer avant l’arrivée du beau temps pour éviter d’être pris de court. Pour bannir les mauvaises herbes de nos jardins, il existe de nombreux moyens :

Le désherbage manuel

Comme chaque méthode, cette dernière présente ses avantages et ses inconvénients. Les végétations envahissantes sont enlevées à leur racine avec un sarcloir. Cette technique de désherbage permet une repousse plus lente. Cependant, il s’agit d’une tâche fastidieuse surtout si la surface à désherber est très vaste. D’autre part, il faut répéter l’opération régulièrement.

L’usage des désherbants chimiques

Pour un résultat rapide et radical, les herbicides montrent leur efficacité. Le glyphosate connaît une certaine notoriété en matière de désherbant chimique satisfaisante. Cependant, les herbicides ne sont pas conseillés du fait de leur nocivité. Ils présentent un certain risque pour les occupants des lieux, les animaux et tout organisme vivant dans le jardin. Par ailleurs, leur usage présente une conséquence considérable sur l’environnement. Ainsi par souci de santé et risque de pollution, les désherbants chimiques sont à proscrire lors des entretiens de jardin.

Laisser un commentaire