Suivant les circonstances, il n’est pas rare de voir des personnes se résoudre à partager une pièce en deux pour augmenter le nombre d’espace de vie. L’arrivée d’un bébé, les enfants qui grandissent ou la vie en colocations peut contraindre à diviser un coin nuit.

Découvrez sans tarder comment exploiter chaque mètre carré pour aménager une pièce supplémentaire dans un petit espace. Une chambre, cinq solutions !

L’incontournable rideau : quand simplicité rime avec intimité

Pour délimiter deux espaces, le rideau reste une alternative simple et des plus économiques. Il a l’avantage d’offrir un semblant d’intimité sans pour autant isoler complètement les deux coins nuits. Le voilage constitue une option idéale pour l’aménagement d’une chambre en suite parentale et chambre de nouveau-né. Facile à monter, le rideau s’accroche à l’aide d’un câble métallique. Le cloisonnement par voilage insuffle une atmosphère aérienne et offre un panel de choix en matière de motifs et de couleurs. Ainsi, un rideau s’adapte facilement à une pièce quel que soit le décor.

Un dressing comme séparateur

Dans une pièce partagée, on fait souvent face à un manque d’espace. Aussi, le choix d’un meuble en guise de séparateur offre une double fonction. Selon votre possibilité, confectionnez un dressing facile à monter DIY pour pouvoir diviser une chambre tout en récupérant de l’espace. Au lieu d’installer des mobiliers de rangement ici et là, un dressing improvisé placé au milieu d’une pièce constitue un choix judicieux. Vous pouvez tout aussi bien utiliser la petite commode qui prend la poussière dans votre grenier pour faire office de cloison. Pour une chambre peut éclairée, restez authentique en utilisant une bibliothèque ajourée. Vous pouvez également faire ressortir votre côté créatif en empilant des caissons évidés.

L’originalité et la praticité d’une cloison 100% naturelle

Succombez au séparateur végétal pour une pièce originale qui respire le naturel. Prenez une branche de bois de préférence vieillie pour accentuer la touche nature. Choisissez des pots de plantes dont les feuillages sont persistants tels que le lierre ou encore le chlorophytum. Ensuite suspendez-les en vous servant d’un portant pour en faire une cloison végétale.

Jouez sur la déco !

Cohabiter, c’est vivre dans un espace où des univers différents veulent s’exprimer. Partager une chambre ne signifie pas toujours la cloisonner au sens littéral du terme. Pour composer deux coins nuits distincts, faites en sorte que chacun d’eux fasse référence à un univers spécifique en utilisant des accessoires. La pièce en elle-même doit rester neutre et totalement sobre, ce sont les éléments décoratifs qui vont servir de séparateurs abstraits. En l’occurrence, customisez les deux coins nuits avec des coussins ou encore des bibelots.

La solution de l’estrade : séparer sans vraiment cloisonner

Parfois, il faut seulement jouer sur le visuel et le volume. Grâce à une petite estrade qui équivaut à une marche, vous pouvez profiter de deux espaces nuits. Cette idée séduit par sa simplicité. L’estrade peut être peinte pour plus de contraste ou fabriquée avec le même matériau que le sol.

Laisser un commentaire